Endométriose :

congeler ses ovocytes ?

endometriose congélation des ovocytes et embryons

Lorsque l’on désire fonder une famille et que le moment n’est pas le bon, il est possible de faire congeler ses ovocytes ou des embryons pour raisons médicales ou personnelles.

Le fait de congeler ses ovocytes permet d’avoir une ressource d’ovocytes de bonne qualité pour optimiser ses chances de grossesse plus tard.

La congélation d’ovules ou d’embryons peut être une solution dans le cas d’une endométriose sévère.

Pourquoi faire congeler ses ovocytes ?

À l’heure actuelle, de plus en plus de femmes envisagent de faire congeler leurs ovocytes pour raisons médicales ou personnelles.

Ce choix peut être vu comme une sécurité. La fertilité décroit à partir de 30 ans chez la femme. Dès lors, à partir de cet âge, certaines femmes pensent à protéger leur capital reproductif pour le jour où leur couple sera prêt. Ainsi, si le jour où elles veulent des enfants la réserve ovarienne est en berne, alors il y a la solution des ovocytes congelés.

La congélation d’ovocytes peut également intervenir dans le processus d’un traitement oncologique qui risquerait d’endommager la réserve ovarienne ou encore dans le cas d’endométriose où les lésions réduisent les chances de tomber enceinte.

L’âge idéal pour congeler ses ovocytes est avant 36 ans. Au-delà, cela devient plus compliqué, car la femme produit moins d’ovocytes. Après 40 ans, les chances deviennent très minces.

Le déroulement de la congélation des ovocytes

La première étape est de trouver un centre de PMA. Vous pourrez assister à une séance d’information sur la congélation des ovocytes. Des examens médicaux seront effectués pour vérifier votre état de santé et l’état de la réserve ovarienne.

Si toutes les conditions sont réunies, alors la procédure pourra commencer. Un premier cycle de stimulation hormonale. Avec celle-ci, la femme sera capable de produire 10 ovocytes par cycle au lieu de 1 naturellement. Il est conseillé de faire deux cycles de stimulation pour obtenir 20 ovocytes et avoir plus de chances de tomber enceinte le jour où vous le déciderez.

Une fois les ovocytes prélevés, le laboratoire utilisera la technique de vitrification qui permet de congeler rapidement et sans modifier la structure des ovocytes afin qu’ils restent intacts.

La conservation des ovocytes

Une fois les ovocytes récupérés et congelés, le centre de PMA se charge de garder vos ovocytes. La loi en Belgique permet de conserver les ovocytes pendant 10 ans, mais la conservation peut être prolongée année après année.

Il est important de savoir que les ovocytes ne peuvent plus être fécondés après 45 ans.

Lorsque l’on réalise une congélation d’ovocytes, il est recommandé  de ne pas les utiliser en premier recours. Il est conseillé d’essayer de tomber enceinte naturellement d’abord. Suite à quoi, si cela ne fonctionne pas, un bilan de fertilité sera établi. Ensuite, si la meilleure solution pour le couple est la FIV, alors vos ovocytes seront décongelés et une fécondation sera réalisée pour que l’embryon soit réimplanté dans l’utérus.

ongélation ovocytes et embryons
le cout de la congélation ovocytes

Le coût d’une congélation d’ovocytes

Lors d’une congélation en vue d’un traitement oncologique, la congélation sera prise en charge par l’INAMI.

Dans les autres cas, la procédure reste conséquente et non remboursée. Il faut compter 3,500 pour les traitements hormonaux et les frais de laboratoire de 2 cycles. Ensuite, il faut compter les échographies, les prises de sang et les procédures de prélèvement,…

En Belgique, la FIV est remboursée, si les ovocytes viennent à être fécondés en PMA, vous pourrez alors bénéficier d’un remboursement à posteriori.