Ah les règles féminines… soulagement pour certaines, sentiment d’indifférence pour d’autres ou encore véritable calamité mensuelle, on a toutes un point commun pendant les périodes de ragnagnas… le besoin de protections !

D’ailleurs, vous êtes-vous déjà penché sur le sujet des protections menstruelles ? Car non, le monde des menstruations ne s’arrête pas aux tampons et aux serviettes jetables.

Au fil des années, et ce depuis la nuit des temps, plusieurs types de protections hygiéniques ont vu le jour. Des protections variées qui ont leurs avantages, mais aussi leurs inconvénients. Laissez-nous vous lister les protections hygiéniques les plus utilisées !

Comment bien choisir ses protections de règles ?

À cette question, il n’existe, en vérité, aucune bonne réponse.

On ne le dira jamais assez : chaque femme est unique et chaque cycle menstruel l’est aussi.

Mais si on devait à tout prix donner la définition de la parfaite protection menstruelle on pourrait dire qu’une bonne protection de règles est :

  • Invisible : on ne la voit pas à travers nos vêtements (même en portant une petite robe moulante au nouvel an).
  • Inodore : le sang des règles n’a pas d’odeur, ce qu’on sent, c’est le parfum mélangé au sang (#aucunintérêt).
  • Confortable : parfaitement adaptée à notre intimité, on ne la ressent que très peu.
  • Absorbante : aucune goutte ne lui résiste, même après plusieurs heures (parce qu’on mérite de porter nos sous-vêtements préférés durant nos règles).

Pour choisir la protection hygiénique parfaite en se basant sur ce qui existe sur le marché, il vous faudra peut-être essayer plusieurs sortes de protections. Toutes ne sont, en effet, pas optimales pour toutes les morphologies, activités et intensités du flux.

règles et protections hygiéniques

Tableau comparatif : toutes les sortes de protections pour les règles

  Fonctionnement Avantages Inconvénients Budget
Tampon 

Le tampon se place à l’intérieur du vagin.

Placer un tampon peut se faire manuellement ou à l’aide d’un applicateur. Tout dépend de vos envies et de votre degré d’aisance avec le sang.

Pour retirer le tampon, il suffit de tirer sur la ficelle qui dépasse de votre vagin, si ficelle il y a, ou de sortir directement le tampon avec vos doigts.

Petit.
Discret.
Invisible.
Idéal pour les activités sportives (ex : piscine).
Changement régulier (toutes les 3 à 6h).
Sa mise en place peut faire peur les premières fois.
Serviette hygiénique

La serviette hygiénique jetable se colle dans le fond du sous-vêtement.

La serviette hygiénique existe avec des ailettes – qui permettent de la maintenir en place – ou non.

Pour enlever la serviette hygiénique, il suffit de la décoller, de la rouler et de l’emballer dans l’emballage de la nouvelle serviette que vous allez utiliser.

Facile à utiliser.
Existe en différents modèles pour s’adapter au flux.
Peut occasionner des fuites, des odeurs.
Pas pratique pour le sport.
Peut se voir sous les vêtements plus moulants.
Serviette hygiénique lavable / réutilisable

Les serviettes réutilisables se fixent au sous-vêtement grâce à des boutons pressions.

Elles se détachent de la même manière et se plient sur elles-mêmes.

Écologique (permet de ne plus acheter d’autres protections menstruelles).
Facile à utiliser.
Existe en différents modèles pour s’adapter au flux.
Pas d’odeur.
Pas pratique pour le sport.
Peut se voir sous les vêtements moulants.
Il faut avoir assez de serviettes hygiéniques lavables pour faire une tournante.
La manipulation pour le lavage demande de poigner dans le sang.
€€€*
Cup menstruelle

La coupe menstruelle se place dans le vagin. En silicone, la cup se tord et puis se place de manière parfaitement étanche pour collecter le sang, sans l’absorber.

La coupe menstruelle se retire en tirant sur la petite tige qui sort du vagin. Il faut ensuite la vider dans les toilettes et la rincer.

Écologique (il ne vous faut qu’une seule cup menstruelle par cycle, la cup est réutilisable à l’infini).
Discrète.
Idéale pour toutes les activités du quotidien.
Pratique (petite, se transporte partout sans prendre de place).
Hypoallergénique.
Existe en plusieurs tailles selon le flux.
Règles d’hygiène très strictes : la cup doit être désinfectée et stérilisée à chaque cycle. Il est obligatoire de changer sa coupe menstruelle dans un endroit disposant d’un point d’eau.
Il ne faut pas avoir peur de toucher son sang.
€€*
Culotte menstruelle / culotte de règles Avec une culotte menstruelle, plus besoin de sous-vêtements. En plus de vous protéger des règles et d’absorber le sang, la culotte de règles joue le rôle de culotte, string ou tanga. Confortable comme un sous-vêtement.
Pratique pour toutes les activités.
Pas d’odeurs.
Peut se porter 12h d’affilées.
Il faut laver ses culottes menstruelles et toucher son sang.
Il faut avoir assez de culottes de règles pour tenir tout son cycle.
€€€*
Éponge menstruelle L’éponge menstruelle est une éponge de mer. Elle se met dans le vagin.
L’éponge de règles se retire comme elle se place.
Réutilisable : l’éponge se change tous les 3 à 6 mois.
N’assèche pas le vagin.
Est naturelle.
Pas très hygiénique : peut contenir des poussières et bactéries.
Difficile à retirer, on touche son sang lors du retrait.

* Si la cup menstruelle, la culotte de règles et les serviettes hygiéniques réutilisables sont plus chères à l’achat, il est essentiel de voir cet achat sur le long terme. Une fois achetées, vos protections réutilisables seront rentabilisées en une à deux années à peine étant donné qu’il ne vous faudra plus acheter aucune autre protection.

Peut-on ne pas utiliser de protections durant ses règles ?

Le sang coule durant les règles, il est donc important de mettre des protections durant toute la durée de ses règles.

Cependant, sachez que certaines femmes pratiquent le flux instinctif libre. Cette méthode consiste à contrôler son flux menstruel soi-même. En connaissant son corps, il est possible de retenir ses règles jusqu’au moment d’aller aux toilettes, où les règles s’écoulent alors.

Le flux instinctif libre est une méthode ultra positive pour l’environnement et à 100% économique. Elle n’est toutefois pas facile à mettre en place et demande de l’entraînement, un périnée musclé et une connaissance approfondie de son cycle.

le flux instinctif et les menstruations

L’hygiène : un point crucial pendant les règles

Ce n’est pas parce que la protection hygiénique contient le mot « hygiène » qu’elle vous offre de la propreté. Pendant ses menstruations, il vous faudra veiller à une hygiène irréprochable de votre zone intime en suivant ces 3 étapes.

  1. Changer régulièrement sa protection hygiénique pour ne pas que celle-ci soit saturée et ne cause des infections.
  2. Changer de sous-vêtements tous les jours. Les sous-vêtements en coton sont le meilleur choix.
  3. Se laver la vulve (partie externe) de l’avant vers l’arrière en n’utilisant que de l’eau.

Quelle protection menstruelle pour faire l’amour pendant ses règles ?

Vous et votre conjoint souhaitez faire l’amour pendant vos règles ? C’est possible !

Après vous être faits tester pour les IST/MST, vous pourrez faire l’amour normalement. Néanmoins, pour éviter tout malaise ou dégâts sur vos draps, on vous conseille d’utiliser un préservatif et de placer de vieux draps sur votre lit.

Des cunnilingus sont possibles également : soit de manière traditionnelle si votre conjoint n’est pas dérangé par le sang, soit en plaçant un tampon ou une cup dans votre vagin avant les rapports sexuels.

À vous maintenant de tester les protections qui vous conviennent à vous, votre flux, votre budget et vos valeurs.

Sinon toi, c’est quoi ta protection menstruelle ?

 

Astrid Dourte